Presse

articles de presse

 

 

Pour lire la suite District Finistere Nord

 

Match de DSR: E Plouguerneau 4 – GDR Guipavas 0

En ce dimanche 13 mars 2011 par un temps printanier (ciel bleu et soleil), c’est une rencontre de DSR dans le groupe A à laquelle je me suis intéressée. Cette rencontre avait une saveur d’un peu de « déjà vu » puisque le match aller s’est déroulé le dimanche précédent 6 mars et il avait vu les deux équipes se séparer sur un score nul et vierge.



Résumé de la rencontre : La seconde période a été plus prolifique que la première tant dans les .....



21 mars 2011

La réserve locale, invaincue en ce jour en championnat, aborde le dernier tiers de la compétition pour tenter d'écarter définitivement leur hôte du jour qui est au-dessous du podium. L'entame est tout à l'avantage des locaux qui, en vertu de la très bonne circulation de balle, alertent à plusieurs reprises la défense visiteuse, mais sans réel danger, ni être en mesure de déséquilibrer le bloc défensif renforcé des Léonards. Ils vont peu à peu prendre conscience face à l'inefficacité des attaquants locaux. Suite à une relance rapide de Morvan, Larvor sert Bescond qui prend de vitesse la défense lannionnaise pour ouvrir le score (20e). Dans les minutes suivantes, Cabon capte en deux temps un tir de Mauger (23e), Robinet (29e) et Le Flem (30e) sont encore dangereux. Mais Robinet perd son duel avec Larvor qui offre le ballon du 2-0 à Bescond (32e). L'attaque locale ne baisse pas les bras mais confond souvent vitesse et précipitation.

Dès le retour des vestiaires, les «Bleus» reviennent avec de meilleures intentions, l'entraîneur ayant apporté du sang neuf dans l'entrejeu, mais se heurtent toujours au bloc défensif adverse, Mauger et Robinet sont impuissants face à une tête ou un pied visiteur (57e). Le Flem perd également son duel avec le gardien (60e). Guégou sauve l'honneur Réduits à dix après son expulsion (61e), Autret rentre à la pause et Le Bourdon, présent sur la droite, relève la tête, mise sur les nombreux contres de l'adversaire qui bénéficient d'un corner de Goalabre sur un ballon mal dégagé par Bescond qui réalise le coup du chapeau (79e). Les Bleus tentent toujours l'impossible, Guégou, rentré peu de temps auparavant, sauve l'honneur à la 86e minute. La rencontre se termine sur ce score de 3 buts à 1 en faveur des visiteurs qui ont su faire preuve d'efficacité dans la surface de vérité, là où les locaux, qui subissent aujourd'hui leur première défaite, ont montré leur carence

Arbitre: Pillet Yoann de Grand-Champ, assisté de MM. Allain et Laeron. BUTS. FC Lannion: Guégou (88e);

Espérance de Plouguerneau: Bescond (20e, 32e, 79e).

Avertissements. - FC Lannion: Le Boulanger (18e), Le Flem (44e, 61e expulsion); Espérance de Plouguerneau: Uguen (44e), Morvan (57e).

Source : www.letelegramme.com


15 mars 2011

Les débats ont tourné court, dimanche, à Kroas-Kenan, les Plouguernéens ont rapidement pris le dessus sur une formation guipavasienne à la défense trop fragile.

Stéphane Bescond, auteur de deux passes décisives et d'un but, ne boudait pas son plaisir: «Ça faisait longtemps qu'on attendait de faire un bon résultat à domicile», précise-t-il. Au moment où les joueurs célèbrent leur victoire avec le public, Jeannot Tréguer, son coach, se réjouit à la vision de cette scène: «Leur joie me fait vraiment plaisir à voir, c'est comme si on avait gagné un match de Coupe de France!»

Un pur produit plouguernéen

Cette joie est grandement due à Stéphane Bescond, l'attaquant plouguernéen était omniprésent, dimanche, et a été un problème insoluble pour les défenseurs des Gars du Reun: «On a bien tenu derrière. On s'est dit, avant le match, que Guipavas était une bonne équipe mais on savait que l'on aurait des occasions car on s'en procure à chaque match», explique celui qui porte le maillot de Plouguerneau depuis ses cinq ans. Le contexte de la rencontre, qui aurait pu être tendue à cause de «l'affaire» qui agite les deux clubs, n'a pas eu d'influence sur le terrain: «Ça n'a pas été méchant, quelques petites conneries comme lors de chaque match», confirme Bescond.

Un club qui se structure

Tout le monde était heureux côté plouguernéen, à commencer par Jeannot Tréguer, l'entraîneur de l'Espérance de Plouguerneau qui se satisfait de l'investissement de ses joueurs: «Je suis content de la victoire, non pas que ce soit contre Guipavas, pas du tout, je ne suis pas rancunier. J'avais confiance en mes joueurs, je savais que c'était des bons mecs capables de se faire mal. On ne cherche qu'une chose c'est le maintien, et aussi de s'occuper des autres équipes du club. D'ailleurs, notre équipe B est en position de monter PH et notre équipe C peut monter en 2e division.» Plouguerneau peut-il espérer un peu mieux que le maintien? «On va aller à Lannion qui a une réserve bien renforcée avec Robinet et Le Flem. On va pouvoir y aller plus tranquillement maintenant avec cette victoire. Heureusement, on a enfin réussi un match contre une équipe qui ne fait pas partie des favoris car on avait tendance à manquer des rencontres», tempère l'attaquant de 25 ans. Tout roule du côté de Plouguerneau. M.Go

Source : www.letelegramme.com


14 mars 2011

Les Plouguernéens entament parfaitement leur rencontre en ouvrant la marque grâce à Larvor qui convertit d'une frappe sous la barre une offrande de Bescond (10e). Ce but donne le tempo de la rencontre avec un Bescond(photo) omniprésent. Quelque temps après, d'ailleurs, il est un peu court pour reprendre un service de Morvan (33e). Guipavas ne réagit que par une frappe non cadrée de Le Guen (40e).

Après la pause, Plouguerneau met immédiatement à profit l'errance de la défense des visiteurs. Bescond s'infiltre et sert sur un plateau Morvan qui ne loupe pas l'occasion (48e). Guipavas sans défense Deux minutes après, bis repetita pour Bescond qui adresse un centre en retrait pour Larvor qui, lui, manque complètement sa frappe (50e). Les Gars du Reun répliquent enfin par un centre de Kerzil mais Gourvennec expédie sa tête juste à côté (57e). La bonne période des visiteurs arrive dans les dernières minutes: Lenaff n'arrive pas à tirer profit d'un cafouillage (79e) juste avant que ce même Lenaff ne force Cabon à une parade difficile (83e).

La chance guipavasienne est passée et, sur une erreur de communication entre Prémel Cabic et l'un de ses défenseurs, Bescond en profite pour s'immiscer et aller marquer dans le but vide (85e). En fin de match, un coup-franc de Bouzennounn clôt le difficile après-midi des Gars du Reun face à des Plouguernéens revigorés (90e+2).

La fiche technique Spectateurs: Environ 120. Arbitre: Christophe Lorant. BUTS. Plouguerneau: Larvor (10e), Morvan (48e), Bescond (85e), Bouzennounn (90e+2). Avertissements. Plouguerneau: Cardinal (61e); Guipavas: Le Droff (61e) et Bonnefoy (90e+2).

Source : www.letelegramme.com

 

 


11 mars 2011

Il fut joué dans un esprit correct, malgré les contentieux et recours entre les deux partis. Le sport en sort grandi et met en avant l'intelligence des entraîneurs,, dirigeants et surtout des joueurs. Bien que l'affaire ne soit toujours pas tranchée définitivement, la rencontre de dimanche conduira les Guipavasiens en pays pagan. Ce match retour à une semaine d'intervalle, ne sera pas une partie de politesse, car les matchs nuls sont peu prolifiques et n'arrangent personne. A Plouguerneau, Jeannot Tréguer et les siens n'ont toujours pas assuré le maintien alors que Jean-Yves Kérébel et ses Gâs peuvent, raisonnablement, espérer se mesurer aux leaders Saint-Renan et Lannion, respectivement à deux et quatre points. A souligner, ce dimanche, le déplacement périlleux de Lannion chez les Légionnaires et la réception de Paimpol à Saint-Renan, toujours dans une bonne dynamique suite à sa victoire en 32e de la Coupe de Bretagne à Châteaulin. Dimanche(15 h 30). Plouguerneau - Guipavas, Saint-Renan - Paimpol (B), Brest Légion - Lannion (B), Gouesnou - Landivisiau, Lannilis - Carhaix, Châteaulin - Cléder.

Source : www.letelegramme.com


7 mars 2011

Il ne reste plus qu'à souhaiter que dimanche prochain pour le match retour il en soit de même. Il faut attendre la 10e minute pour une première occasion mais Cabon le portier visiteur se montre à son avantage face à Séné. Sur le contre, son vis-à-vis Premel Cabic doit sortir de ses 18 mètres pour contrer Bescond (11e). Les Guipavasiens obligent Cabon à dégager des deux poings le corner botté de la droite par Le Guen (16e). Les joueurs de l'Espérance ne sont pas en reste mais ni Vautrin (28e) ni Morvan (33e) n'arrivent à tromper la vigilance de Prémel Cabic. Puis sur un centre du Guipavasien Floc'h, Gourvennec est trop court pour reprendre de la tête (37e). Les gardiens se distinguent La seconde période démarre comme la première, Cabon doit effectuer une nouvelle fois une sortie autoritaire dans les pieds de séné (55e). La tentative lointaine du Plouguernéen Bouzennounn (62e) et le lob de Bescond (66e) n'inquiètent pas Prémel Cabic. Bescond au point de corner met en retrait pour Vautrin dont la frappe lourde passe de peu à côté (69e). Cabon est à son tour mis à l'ouvrage quand il doit détourner d'une claquette en corner l'essai de Floc'h (73e). La dernière occasion est pour Bescond qui, juste avant sa sortie, se présente devant Prémel Cabic mais ce dernier gagne son face-à-face (79e). La rencontre s'achève donc sur un score nul et vierge, ce partage des points est finalement logique. La fiche technique Spectateurs : 71 entrées payantes. Arbitres : M. Guéguen de Plougonvelin assisté de MM Le Roux de Brest et Goasduff de Plouvorn. Avertissements. Guipavas : Kerzil; Plouguerneau : Bescond.

Source : www.letelegramme.com

portier visiteur se montre à son avantage face à Séné. Sur le contre, son vis-à-vis Premel Cabic doit sortir de ses 18 mètres pour contrer Bescond (11e). Les Guipavasiens obligent Cabon à dégager des deux poings le corner botté de la droite par Le Guen (16e). Les joueurs de l'Espérance ne sont pas en reste mais ni Vautrin (28e) ni Morvan (33e) n'arrivent à tromper la vigilance de Prémel Cabic. Puis sur un centre du Guipavasien Floc'h, Gourvennec est trop court pour reprendre de la tête (37e).

Les gardiens se distinguent

La seconde période démarre comme la première, Cabon doit effectuer une nouvelle fois une sortie autoritaire dans les pieds de séné (55e). La tentative lointaine du Plouguernéen Bouzennounn (62e) et le lob de Bescond (66e) n'inquiètent pas Prémel Cabic. Bescond au point de corner met en retrait pour Vautrin dont la frappe lourde passe de peu à côté (69e). Cabon est à son tour mis à l'ouvrage quand il doit détourner d'une claquette en corner l'essai de Floc'h (73e). La dernière occasion est pour Bescond qui, juste avant sa sortie, se présente devant Prémel Cabic mais ce dernier gagne son face-à-face (79e). La rencontre s'achève donc sur un score nul et vierge, ce partage des points est finalement logique.
La fiche technique
Spectateurs : 71 entrées payantes. Arbitres : M. Guéguen de Plougonvelin assisté de MM Le Roux de Brest et Goasduff de Plouvorn. Avertissements. Guipavas : Kerzil; Plouguerneau : Bescond.


2 mars 2011

Après les U15 et U17 aux vacances de la Toussaint, cette fois c'est au tour des U9, U11 et U13 de pouvoir bénéficier d'un stage initié par les dirigeants et encadrants de l'Espérance au terrain de Kroas Kénan. Trois jours en commun, lundi, mardi et mercredi, de 10h à 16h30, avec repas pris en commun au club-house, pour une bonne vingtaine de jeunes joueurs encadrés par Jeannot Tréguer, Alex Liberge et Raphaël Kervarec. Tous ces jeunes évoluent dans les équipes du club où ils obtiennent des résultats tout à fait honorables. Des valeurs Ce stage se veut un rassemblement pour mieux se connaître, pour apprendre à vivre en groupe. Il a aussi pour objectif d'apporter un plus dans la pratique, de les faire progresser et s'améliorer à partir d'exercices physiques, techniques et de mises en situation, tous en intégrant situations ludiques et phases de jeux. Mais comme le leur a répété Jeannot Tréguer en préambule: «Le football est avant tout un sport collectif. Il implique donc le respect des autres, et en premier lieu le respect des horaires, des consignes, et de discipline».

Source : www.letelegramme.com

 

 

 


15 février 2011



Plouguerneau est en passe de se maintenir en DSR, est-ce l'objectif principal du club?
«Au début de la saison,l'équipe dirigeante nous a donnés les objectifs: le maintien pour les équipes A et B.La B est première en première division et la A est bien partie pour se maintenir donc nous pouvons faire encore mieux que ce qui était prévu.»

C'est votre première année à Plouguerneau, comment s'est passée votre intégration?

«Je suis arrivé avec deux joueurs avec qui je pratiquais à l'ASPTT Brest, Vautrin et Bouzenoun, donc je n'étais pas perdu. De plus, l'accueil a été très bon et tout est fait pour favoriser l'acclimatation ici. Même le public nous soutient alors qu'ils ne me connaissent pas forcément. Comme ça, nous les joueurs, nous avons juste à nous concentrer sur le jeu et cela favorise les bonnes performances.»

Face à Landivisiau, vous avez beaucoup proposé sur votre flanc gauche sans toucher beaucoup de ballons, n'est-ce pas frustrant?

«C'est sûr que j'aimerais en avoir plus. Mais les consignes du coach sont surtout basées sur une défense solide. Donc pas de risque derrière et je tiens ma place. Après, si je peux aider offensivement c'est un plus mais pas le principal. J'ai un rôle défensif avant tout.»

Comment vois-tu l'avenir à Plouguerneau?

«J'aimerais que tout continue même si, pour moi, cela risque d'être compliqué l'année prochaine. Avec mes études pour être éducateur spécialisé, je risque de voir beaucoup de mes week-ends sauter pour le foot. Et je ne me vois pas piquer la place d'un joueur si je ne suis là que partiellement. Donc je ne peux pas me prononcer mais j'aimerais tout de même rester au club et continuer à jouer et gagner.

Source : www.letelegramme.com

 

 

Plouguerneau - Landi FC (2-1).

C'est la première fois depuis bien longtemps que Landi FC perd après avoir ouvert la marque car la dernière mésaventure de ce genre remonte à septembre2008, à Carnac. Mais s'il se déclare très satisfait de la prestation de ses joueurs en première période, Ronan Le Bras l'est beaucoup moins de la seconde: «On fait une première mi-temps de très bonne facture avec de la qualité dans le jeu, des adversaires dépassés mais on doit mener 2-0 à la mi-temps. Faute de réalisme ou par manque de fraîcheur physique ou mentale, on ne mène que d'un but et, ensuite, c'est le néant le plus total avec des joueurs qui sont prêts athlétiquement mais je ne peux pas tout maîtriser. Je ne suis pas sûr que, chez nous, on ait tous la même envie et les mêmes objectifs et, surtout, le même respect de ses collègues car je ne m'explique pas le gouffre physique de la seconde mi-temps. Et tout le mérite en revient à l'adversaire qui a modifié son système de jeu, avec onze individualités qui voulaient aller chercher quelque chose ensemble.»


12 février 2011

Suite à la décision de la commission d'appel de la Ligue de Bretagne de faire finalement jouer le match Guipavas - Plouguerneau, infirmant la décision de la commission sportive régionale qui avait donné match perdu à Guipavas, les dirigeants de Plouguerneau, réunis en comité directeur jeudi soir, ont décidé de faire appel auprès de la Fédération française de football. Ce match aurait dû se jouer le 11novembre à Guipavas mais un arrêté municipal interdisait la pratique du football dans la commune. Pourtant, l'arbitre s'était déplacé et avait jugé le terrain praticable. Mais la commission d'appel de la Ligue a finalement décidé de faire jouer ce match. Dans ses attendus, elle considère que «l'arbitre, bien que jugeant que l'état du terrain pouvait permettre à la rencontre de se disputer, ne pouvait garantir l'état de ce terrain à l'issue de la rencontre». «Cette décision est une mascarade et ne s'appuie sur aucun point de règlement, peste le président David Boucard, le président de Plouguerneau. J'aimerai bien savoir ce que les arbitres pensent de tout ça puisqu'on leur demande maintenant d'avoir un don de voyance pour savoir si un match peut aller à son terme».

Et, à l'heure où les districts et les ligues s'insurgent contre le nombre croissant d'arrêtés municipaux, la décision de la commission d'appel de la Ligue est plutôt surprenante.

Eric Daniellou

Source : www.letelegramme.com