Presse

articles de presse


31 janvier 2011

Dès le début de rencontre Saint-Renan se positionnait haut sur le terrain et s'exposait au contre des locaux. Notamment sur une ouverture du capitaine plouguernéen, Morvan,pour Bescond, qui passait la défense en revue, mais concluait l'action par un tir trop croisé (4e). Bescond, encore lui, donnait le tournis aux grands défenseurs Renanais, mais ne trouvait que le petit filet sur le centre de Morvan. Alors que Saint-Renan tentait de mettre la mainmise sur la rencontre, ce sont les locaux qui s'offraient les meilleures opportunités. Comme avec Richard Goalabré qui décochait une frappe de mule sur coup franc que le gardien Renanais, Nicolas Inizan détournait des deux poings (17e).

Saint-Renan prend le match à son compte

Après s'être fait peur à plusieurs reprises, Saint-Renan tissait sa toile et prenait la mesure de la rencontre par Derrien qui tentait d'ajuster le gardien local, Cabon, magistral dans sa cage (30e). Cabon s'illustrait une fois de plus sur la plus belle occasion du match, initié par Quéré qui servait Derrien au point de penalty mais sa frappe était détournée par le portier local (35e). La seconde période était un match à sens unique en faveur des Renanais, mais les multiples occasions, comme celle opérées par Nicolas Quéré dont la frappe sur le poteau ne permettait pas de déverrouiller la partie (48e). Le boulet de canon de Le Franc frôlait la lucarne (87e). Les locaux, parfaitement contrôlés par Saint-Renan dans tous les compartiments du jeu, faisaient trembler le leader dans les ultimes minutes, par la vivacité de Bescond stoppé illégalement à l'entrée de la surface (90e). Mais le coup franc ne donnait rien.

La fiche technique Spectateurs: 59 entrées payantes Arbitres: M.Jacq assisté de M.Baz, M.Lislet.

Avertissements.Plouguerneau: Le Roux; Saint-Renan: Le Bail, Le Franc, Le Corre.

Source : www.letelegramme.com

Trop pauvre en attaque pour espérer inquiéter son adversaire, Gouesnou a chuté face à Plouguerneau, emmené par un excellent Stéphane Bescond. Les locaux débutaient la rencontre avec de bonnes intentions et une reprise de Philippe Le Roux qui passait au-dessus de la transversale (2e). Très rapidement le jeu était décousu de part et d'autre en multipliant les passes à l'adversaire. La suite de la mi-temps fut animée par le show du visiteur Stéphane Bescond, qui après avoir grillé la défense offrait un ballon sur son capitaine Benoît Morvan, qui perdait son duel seul face au gardien (19e). Le même Stéphane Bescond effaçait la défense et le gardien, mais c'était sans compter le retour désespéré de Sébastien Kerbrat qui repoussait la balle sur sa ligne (22e). Alors que les locaux tentaient de poser le jeu, l'attaque, peu inspirée, ne proposait aucun mouvement. Et sur un contre visiteur, Jérémy Vautrin tentait un lob qui passait au raz de la transversale (29e). Plouguerneau concluait cette mi-temps sur un slalom de Stéphane Bescond dans la défense Gouesnousienne, servant Richard Goalabré dont le tir était stoppé sur la ligne par un partenaire.

Morvan dès la reprise

Le score vierge frustrait le coach de Plouguerneau, Jeannot Tréguer, mais la causerie de la pause ne tardait pas à porter ses fruits. Benoît Morvan, qui sur une accélération, se décalait et décochait un tir croisé hors de portée du gardien (47e, 0-1). L'attaque de Gouesnou ne proposait toujours pas de mouvements offensifs et permettait à l'insaisissable Stéphane Bescond d'enrhumer, une fois de plus, la défense locale pour servir sur Jean-Marie Léon qui logeait le cuir dans la lucarne (75e, 0-2). Les Gouesnousiens restaient désespérément stériles jusqu'au coup de sifflet final.

Arbitres: M. Riou assisté de M. Tihay et M. Creff. Spectateurs: 45 entrées payantes.

BUTS. Plouguerneau: Morvan (47e), Léon (75e) Avertissements. Gouesnou: Sourd, Le Bars; Plouguerneau: Abgrall


16 janvier 2011

Il est désormais inscrit dans la tradition qu'à l'issue de la trêve hivernale, au moment où reprennent entraînements et championnats, David Boucard, le président,réunisse toutes les forces vives du club (dirigeants, bénévoles, joueurs, partenaires), pour dresser le bilan de la première partie de la saison et parler avenir. Vendredi soir, à la maison communale, devant un parterre d'une bonne cinquantaine de personnes, dont André Lesven, le maire et Rémi Abjean, l'adjoint aux sports, il a donc été beaucoup question de «maillot vert». L'Espérance, forte de plus de 300adhérents, est le premier club sportif de la commune, grâce au travail de tous mais aussi aux résultats obtenus par toutes les équipes dont la A qui, pour sa première année à l'échelon supérieur, se comporte très honorablement. Le président s'est également projeté dans l'avenir, avec comme principal objectif la formation des jeunes, cette formation ne pouvant reposer indéfiniment et totalement sur le bénévolat. Il a donc appelé de tous ses voeux la création d'un emploi pour l'école de football. Sept ans à la présidence Enfin, David Boucard, après septans de présidence, agrémentés de beaucoup d'émotion, de bonheur mais aussi de sacrifices et parfois d'insomnies, souhaite prendre un peu de recul. C'est pourquoi il a d'ores et déjà annoncé qu'à la fin de la présente saison, il abandonnera sa fonction à la tête du club. Il sera temps, alors, de lui désigner un successeur.

Source : www.letelegramme.com

 


11 janvier 2011



Le derby entre Plouguerneau et Lannilis s'est achevé sur un score de parité après un match tendu et au scénario haletant. Keven Cardinal,joueur aux vertus défensives de l'Espérance, revient sur la rencontre.

Pas trop de regrets après avoir concédé le nul dans les derniers instants de la rencontre?

«Si, bien sûr, le partage des points contre notre voisin est une déception. Notre objectif était de gagner ce derby pour rester dans la première partie de tableau et mettre à distance nos concurrents pour le maintien. Sur le plan comptable, ce résultat ne fait pas notre affaire. L'équipe peut nourrir des regrets car après avoir marqué notre second but, nous avons sans doute trop laissé le ballon à Lannilis».

Le match fut tendu et ponctué de nombreuses fautes. Est-ce la conséquence logique d'une forte rivalité entre les deux clubs?

«Le match fut intense, avec beaucoup d'engagement dans les duels, ce fut même limite à la fin du match. Les deux équipes n'ont jamais cédé sur le plan physique, ce qui a donné une rencontre relativement équilibrée. Quant à la rivalité, elle s'est vue sur le terrain... Le derby est toujours très attendu aussi bien par les joueurs que les spectateurs, ce qui explique la tension qui a régné lors des 90 minutes. Heureusement, malgré l'enjeu, les joueurs des deux équipes ont su redescendre après le coup de sifflet final».

Comment jugez-vous le début de saison de votre équipe? «Même si plusieurs équipes se tiennent dans un mouchoir de poche au classement, nous sommes aujourd'hui septièmes après huit journées. Le bilan est donc correct, sans plus. Disons qu'une victoire de plus aurait été la bienvenue. Notre souci, cette saison, est d'avoir à composer chaque week-end avec nos joueurs blessés ou suspendus. L'équipe n'a jamais évolué avec le même groupe de 14 depuis septembre, ce qui nous a pénalisés».

Et dimanche, Plouguerneau reçoit Saint-Renan, le leader ...

«Encore un gros match en perspective, avec je l'espère un résultat positif au bout... Nous devons prendre un maximum de points à domicile».

Propos recueillis par P.L.M.

Source : www.letelegramme.com

 



17 décembre 2010

La tache de Jeannot Tréguer et de ses hommes ne semble pas acquise face à des Rennanais dont le soufflet de la Coupe de France ne paraît pas retomber en championnat après leur courte victoire face à Carhaix. Le week-end dernier, les hommes de Jeannot Tréguer ont tardé à rentrer dans le match: «Nous prenons deux buts en trois minutes (20e et 23e) et le réveil trop tardif en seconde période ne nous a pas permis de revenir au score». Jeannot Tréguer est légèrement agacé par les multiples commentaires suite à leur match gagné sur tapis vert face à Guipavas: «Sur un terrain jugé praticable, le report du match de Guipavas privé de quelques titulaires, aurait été une injustice alors que toutes les autres rencontres étaient jouées. De plus, Plouguerneau n'est pas responsable du rapport de l'arbitre qui applique le règlement». Pour revenir au sport, Jeannot Tréguer estime que dimanche les Renanais seront de sérieux clients: «Nous aurons intérêt à être réveillé dès le début du match. Notre objectif est le maintien et cela passe par le maximum de points à domicile».

A noter, la première victoire de Lannilis le week-end dernier face à Gouesnou, qui présage une belle confrontation entre Lannilisiens et des Légionnaires qui ont lâché leur invincibilité à domicile.

Dimanche (15h) Le programme: Plouguerneau - Saint-Renan, Lannilis - Brest Légion, Gouesnou - Lannion 2, Châteaulin - Guipavas, Cléder - Landivisiau, Paimpol 2 - Carhaix.

Source : www.letelegramme.com

 


13 décembre 2010

Trop timide en première mi-temps, Plouguerneau s'est fait piéger par deux fois en trois minutes. En seconde période, les locaux ont retrouvé de l'allant pour marquer par l'intenable Bescond(photo) mais ce fut insuffisant. Châteaulin se donne de l'air au classement. Durant les vingt premières minutes du match, Plouguerneau maîtrise le ballon et fait le siège devant le but adverse (21e). Contre le cours du jeu, Châteaulin prenait l'avantage par une frappe de Cariou à l'entrée de la surface (23e, 0-1).

A peine le temps pour les locaux de se remettre en selle, que le buteur Cariou donnait une passe décisive à Cornec pour doubler la mise (26e, 0-2). Avec cette belle avance, Châteaulin laissait le ballon aux Plouguernéens. Pour autant les «Verts» se procuraient deux occasions timides par une tête de Vautrin (33e), et une frappe de Larvor (41e). Bescond réduit l'écart En seconde période, Plouguerneau se montrait plus dangereux par l'intermédiaire de Bescond (50e, 62e) qui était proche de faire la différence. Il était enfin le plus fort face au gardien en transformant un lob (80e, 1-2). Les dernières minutes étaient très dangereuses pour Châteaulin qui s'efforçait de conserver la victoire. Plouguerneau peut avoir des regrets d'avoir été trop passif en première période.

35 entrées payantes Arbitre: M.Filippo.

BUTS. Plouguerneau: Bescond (70e); Châteaulin: Cariou (23e), Cornec (26e) Avertissement. Châteaulin: Guézénec (32e).

Source : www.letelegramme.com

 

Espérance. Stage de Toussaint pour les jeunes
27 octobre 2010

Mettant à profit les vacances de la Toussaint, les dirigeants de l'Espérance football ont organisé un stage de trois jours pour les jeunes du club. Heureuse initiative si on en juge par la participation: 22 joueurs, U15 et U17, ont répondu présents. Ainsi, de mardi à jeudi, de 10h30 à 12h30, puis de 13h30 à 15h30, sous la direction de Jeannot Tréguer, entraîneur, aidé de Jean-Marie Léon plus quelques joueurs de l'équipe première, ils se sont entraînés, exécutant avec application et détermination les exercices techniques proposés. Les repas de midi, moyennant une participation financière, étaient pris en commun au club-house de Kroas-Kénan. Moment de détente bien sûr, mais également moment d'information: ils ont reçu la visite d'une kiné et d'un médecin, les faisant bénéficier de leurs connaissances, les informant sur les risques et accidents, généralement musculaires, relatifs à la pratique de leur sport. Ce fut aussi l'occasion d'échanges, de questionnement et d'information. Jeannot Tréguer a, quant à lui, profité de ce moment privilégié pour dialoguer avec les jeunes, parlant concentration, motivation, hygiène de vie, respect des consignes, en un mot, de tout ce qui représente l'attrait de ce sport collectif.

Source : www.letelegramme.com

 


Vacances de la Toussaint, avec un temps de Toussaint, mais qu'importe, les jeunes ont pris plaisir à participer à ce stage encadré par Jeannot Tréguer et Jean-Marie Leon.


Plouguerneau - Lannion (B): 1-1. Un partage des points équitable
25 octobre 2010

Plouguerneau et Lannion se sont séparés dos à dos après un partage des points tout à fait équitable. D'entrée l'Espérance Plouguerneau se montre entreprenante. Corre centre pour Morvan mais la reprise de ce dernier est trop écrasée (5e). Les longs ballons utilisés par Lannion se révèlent parfois utiles comme lorsque Le Flem se trouve en bonne position et expédie sa frappe au-dessus des buts plouguernéens (15e). Les locaux trouvent alors la faille sur un centre de Bouzenounn prolongé par Larvor sur lequel Morvan se montre le plus prompt (20e). La réserve lannionnaise tente de revenir mais le coup franc de Le Flem est dévié par le mur vert et blanc (25e). Mauguer égalise En seconde période, L'Espérance manque le break, Vautrin, à la réception d'un centre de Le Roux échouant sur le portier visiteur (57e). Dans la dernière demi-heure, Cabon maîtrise une tentative de Mauguer (60e). Un gardien plouguernéen qui repousse à nouveau la frappe de Le Flem mais Mauguer suit bien et offre un partage des points logique aux Lannionnais (70e).

Arbitre: Olivier Le Berre 120 spectateurs.

BUTS. Plouguerneau: Morvan (20e). Lannion (B): Mauguer (70e).

AVERTISSEMENTS. Plouguerneau: Bouzenounn (18e), Goalabré (37e). Lannion (B): Autret (15e), Prigent (31e).

Source : www.letelegramme.com

Espérance foot. Carton plein pour les jeunes
15 octobre 2010

Les jeunes footballeurs en herbe de l'Espérance s'éclatent, sur la pelouse de Kroas-Kenan, les mardis soirs, à 18h. Ils se partagent en trois groupes: les U7, de 24 licenciés, entraînés par Romain Le Guen et Jean-Marie Léon; les U8, 13, par Alex Liberge; et les U9, 24, par Raphaël Kervarec. Ces derniers constituent trois équipes qui évoluent sur le secteur abers, avec trois équipes dirigeantes. Les plus jeunes participent à des plateaux, le samedi après-midi, avec des dirigeants et des parents. Cette jeune troupe a un engouement certain pour le foot et ses membres trouvent en l'Espérance une ambiance qu'ils apprécient. Le club est l'un des seuls à avoir un tel effectif de ces âges dans la région. Cela procure quelques avantages, comme une meilleure formation et l'occasion, pour chacun, d'évoluer avec des joueurs de son niveau. Seule ombre au tableau, l'exiguïté des locaux et des vestiaires. À l'heure du goûter, ce n'est pas simple.

Source : www.letelegramme.com